Le bon moment


Image par Gordon Johnson de Pixabay.

J'ai toujours fait du sport, sans que ce soit une passion, ni poussé à l'extrême, c'est un réel besoin pour moi. Que ce soit dehors, en salle ou à la maison, notamment en suivant les HIT de #JustineGalice que j'adore (sur YouTube). J'ai essayé plusieurs sports (oui j'aime bien tester ;-)) et notamment le Yoga avec lequel je n'avais jamais "accroché" jusqu'à présent. Lors de ma grossesse je lui avais préféré le Pilates prénatal.


En vacances, je tombe sur le programme des activités proposées pour la semaine et outre les cours de fitness, il y avait du Yoga. A la lecture du programme, je me suis dit que j'aimerais bien m'y inscrire, mais avec les enfants, difficile de caler une heure à l'avance, alors je laisse tomber. Un matin que je dépose le grand à l'activité création de photophore (celle qu'il ne voulait absolument pas rater), j'entends une musique douce qui s'étend au-delà de la tente prévue pour les cours. Je m'approche, et je demande si c'est le cours de Yoga. La personne qui se présente comme la prof de Yoga me dit que oui. Qu'ils ont ouvert une nouvelle séance exceptionnellement ce matin là et qu'elle attend les participantes. Je lui dis que je ne me suis pas inscrite, que je ne suis pas du tout en tenue et demande si je peux quand même assister à ce cours. Elle me répond qu'il n'y a pas de souci. Je valide avec Monsieur qu'il peut s'occuper des enfants pendant l'heure qui suit et Bingo, je m'installe.


Nous ne sommes que 2 pour le moment en plus de la prof, jusqu'à ce qu'une dame vienne et demande si elle peut également assister au cours. La prof lui répond que c'est possible. On l'attend. Je discute un peu avec la prof en lui confiant mon histoire (ou plutôt "non histoire" avec le Yoga) et en lui disant que j'étais curieuse de voir ce que ce cours allait m'apporter. J'avais l'impression profonde que cette séance était pour moi. Comme l'heure tourne et qu'il y a un cours de fitness après, la prof décide de commencer avant l'arrivée de la 3e participante. On commence, petit à petit je me familiarise avec cette discipline et je suis tellement concentrée que je ne vois même pas que nous sommes déjà au complet. Jusqu'à ce que.... un cri retentisse dans la salle. La dernière participante était poursuivie par un Taon! Elle se battait littéralement avec lui. Sur le moment et avec ma concentration, je n'y ai pas du tout porté attention. Je savais que c'était là, mais ça n'a pas changé mon attention sur mes postures. La dame a changé 2 ou 3 fois de place en essayant à chaque fois de chasser le taon qui revenait toujours la titiller.


A un moment, elle a crié si fort, que la prof s'est s'arrêtée pour faire partir le taon sachant qu'elle voulait l'aider à s'envoler hors de la tente tandis que la dame voulait l'écraser. Et moi, je suis restée là impassible. Je me suis étonnée moi-même de ne pas y prêter attention. J'ai juste accueilli ce qui était. Et que c'était bon :-). J'étais exactement où je devais être à ce moment là et j'ai profité de chaque instant. Je me fait la réflexion : "tiens le taon se mêle à cette session..." et en le disant, j'ai pris conscience que ce "taon" représentait finalement, le "temps".


Il y a un temps pour tout et chaque chose en son temps. Là, c'était le temps pour moi. Un temps pour moi et le bon moment pour participer à cette séance de Yoga. Tout comme il y a des jours où ce n'est pas le moment et il ne sert à rien d'insister.


Je vous invite à prendre le temps... pour vous écouter, ressentir au fond de vous si c'est le bon moment pour ce que vous faites ou que vous vous apprêtez à faire.

Ce temps n'est pas du temps perdu, il est là pour vous rappeler ce qui compte vraiment. Ce dont vous avez réellement besoin. Pour stopper le mode "automatique" du quotidien et vous recentrer sur l'essentiel. Sans forcer les choses, ni le "flow" de ce qui doit être.


Apprécions la magie du bon moment ! ⌛



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2019 par À vos rêves, prêts, vivez !